Chroniques littéraires

Phobos (Tome 1) – Victor Dixen

"Phobos" (Tome 1) de Victor Dixen aux éditions PKJ

Six prétendantes d’un côté, six prétendants de l’autre. Six minutes pour rencontrer. L’éternité pour s’aimer.

Comme je suis toujours en retard sur tout, je n’avais pas encore pris le temps de découvrir la saga incontournable de Victor Dixen. À force de la voir passer sur Instagram, et poussée par ma passion pour la plume de cette auteur, j’ai donc décidé de me lancer et de me procurer le premier tome il y a quelques semaines. Résultat, une nouvelle série coup de cœur en perspective et deux autres tomes d’ores et déjà en attente dans ma pile à lire… 

Six filles et six garçons ont été sélectionnés parmi des millions de jeunes terriens pour participer à la plus grande émission de speed-dating jamais organisée. Embarqués dans un vaisseau spatial faisant route vers Mars, ils n’ont que six minutes par semaine pour apprendre à se connaître et trouver l’âme sœur avec qui ils développeront la première colonie humaine sur la planète rouge. 

Léonor est une orpheline à la recherche de la gloire et du grand amour. Mais comme ses onze autres compagnons de voyage, elle s’est envolée dans l’espace sans savoir que son rêve est en passe de tourner au cauchemar…

Phobos est une saga de science-fiction, mêlant avec brio les codes de la dystopie à ceux de la romance de notre temps. Sous l’œil des caméras, comme dans ces émissions de télé-réalités, on retrouve un groupe de jeunes personnes piégé dans une véritable course contre le temps, devant apprendre à déjouer les pièges du paraître afin de trouver le grand amour et (surtout) s’assurer un avenir. 

La base de ce premier tome renvoie une image forte, une représentation de notre société dépeinte dans un univers étrange, où toute morale semble elle aussi avoir aussi quitté notre planète. Le scénario est particulièrement bien mené. Les allers-retours sont nombreux, mais le lecteur ne se perd jamais. Bien au contraire, chaque fin de section nous pousse à vouloir connaître la suite, à comprendre ces personnages complexes portant encore le lourd fardeau de leur passé, malgré l’absence de pesanteur.

Leonor est un personnage très intéressant. Sa personnalité comporte plusieurs facettes qui, parfois, lui donnent un côté presque enfantin particulièrement touchant. Elle possède tout le charme de la naïveté, qui s’estompe à mesure que nous tournons les pages pour laisser place à une personnalité à la fois complexe et attachante. Comme dans Vampyria, nous avons affaire à un personnage principal dont l’évolution est très bien travaillée et il me tarde vraiment de découvrir la suite de son cheminement dans les prochains épisodes de la saga. 

Je n’ai pas besoin de vous parler de la plume de Victor Dixen. Vous savez déjà ce que j’en pense. Il s’est déjà hissé facilement en tête de mes auteurs préférés grâce à Extincta, Cogito et le premier tome de Vampyria. Si vous ne connaissez pas ces romans, je vous conseille d’aller consulter mes chroniques pour en savoir plus sur ces récits extraordinaires. 

Ce premier tome de Phobos est un nouveau coup de cœur pour moi. J’ai essayé de ne pas le dévorer trop vite, mais c’est presque impossible tant le texte est fluide et l’histoire captivante. D’une manière générale, originalité et poésie sont les maîtres mots des récits de l’auteur et j’apprécie beaucoup sa manière de mettre en scène des problématiques de notre société dans des récits addictifs et dramatiques, souvent dissimulés par le masque du rêve. Alors, enfilez votre tenue de cosmonaute, attachez vos ceintures et laissez vous transporter vers Mars ! Vous, au moins, ne devriez pas le regretter… 😉

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

Laissez une réponse