Chroniques littéraires

Phobos (Tome 2 & 3) – Victor Dixen

Phobos (Tome 2 & 3) de Victor Dixen au éditions PKJ

Ce monde est plein de déceptions pour ceux qui veulent seulement rêver.

Deux semaines seulement après avoir terminé le premier tome de la saga Phobos, je ne tenais plus. Il fallait que je connaisse la suite de cette aventure cosmique et le plus rapidement possible. J’ai donc englouti le tome 2, puis le tome 3 à la suite. Autant vous dire que je n’en suis pas ressortie indemne…

Pour éviter de spoiler des éléments de l’intrigue, je ne vous proposerai pas de résumé pour ces deux tomes-là. De même, si vous n’avez pas encore lu cette saga, je vous conseille d’aller jeter à ma chronique sur Phobos 1 avant de lire celle-ci. 

À la fin du premier tome de cette saga de science-fiction, je me suis vraiment demandé où l’auteur allait bien pouvoir nous emmener. Il fallait trouver quelque chose d’assez original, tout en étant crédible sans pour autant risquer de tomber dans quelque chose d’assez plat. Et sans surprise au vu du talent de Victor Dixen, ces deux tomes concentrent une explosion de rebondissements qui nous tiennent en haleine page après page, sans que jamais rien ne nous déçoive. Le lecteur ne s’ennuie jamais : dès que l’on commence à entrer dans une certaine routine, un autre événement survient, si bien que l’on se retrouve avec le livre collé à la main et qu’il est impossible de s’en détacher.

Le scénario est très complexe, puisque nous suivons trois groupes de personnages, menant chacun leur propre quête et devant faire face à leurs propres menaces. Dans ce schéma-là, le moindre détail a son importance et trouve son explication dans les pages suivantes, voire dans le tome suivant. Il n’y a aucune fausse note, tout est logique et s’enchaine avec une fluidité incroyable. 

D’une manière générale, le travail sur l’évolution des personnages est le gros point fort de l’auteur. Le lecteur a réellement l’impression de faire partie de l’histoire, de côtoyer et d’aimer les personnages comme s’ils étaient réels. Parce qu’ils sont si bien façonnés que l’on pourrait croire qu’ils le sont. Alors on s’attache à eux, on les soutient, on les comprend… Et puis on est déçu, on est triste, on pleure… Pour faire simple, je suis passée par toutes les émotions au cours de la lecture de ces deux tomes. De la frustration à l’angoisse, en passant par la tristesse. J’ai tout vécu aux côtés des pionniers de Mars et il me tarde maintenant de connaître le dénouement de leur périple dans le tome 4, dont la sortie est prévue pour octobre 2021 en format pocket !

J’ouvre une parenthèse pour vous parler également de l’adaptation de la première partie du tome 1 de Phobos en bande dessinée. Elle est illustrée par Eduardo Francisco et disponible aux éditions Glénat. 

C’est une bande dessinée que je vous recommande fortement, car elle est très fidèle au roman. Vous y retrouverez toute l’essence du scénario, sans qu’aucun détail n’ait été sacrifié au passage, toute l’intensité de ce début d’intrigue, le tout accompagné par de sublimes illustrations qui retranscrivent à merveille la personnalité des personnages et l’univers de cette saga.

Bande dessinée Phobos de Victor Dixen et Eduardo Fancisco aux éditions Glénat
Bande dessinée Phobos de Victor Dixen et Eduardo Fancisco aux éditions Glénat

Il me tarde vraiment de revivre la suite de ces événements en version illustrée !

En résumé, Phobos est pour moi un très gros coup de cœur. Cette saga est parfaite pour les amateurs de science-fiction, de dystopie et de thriller. Le mix entre les trois genres est parfaitement équilibré et c’est un pur régal pour l’imagination. Si vous ne l’avez pas encore fait, dépêchez-vous de vous procurer le premier tome, en version broché chez Collection R, version pocket chez PKJ ou en version bande dessinée chez Glénat et embarquez vous aussi pour Mars ! Promis, vous ne serez pas déçu du voyage !

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

    Laissez une réponse